Astuces

Les amortisseurs comptent parmi les éléments incontournables de sécurité de votre voiture. En maintenant la roue en contact avec le sol, ils participent au confort et assurent à votre automobile une meilleure adhérence, un meilleur freinage et contribuent ainsi à votre sécurité au volant mais aussi celle des autres automobilistes.

L’une des principales causes de défaillance de l’amortisseur est la fuite d’huile. Celle-ci est en général provoquée par une dégradation de la tige ou du joint d’étanchéité.
L’usure des amortisseurs se fait progressivement au fur et à mesure des kilomètres et c’est lors d’une situation d’urgence que vous pourrez mesurer le danger de son inefficacité.

De plus, des amortisseurs en mauvais état accélèrent l’usure des éléments mécaniques du véhicule notamment les ressorts de suspension, les organes de direction, les cardans, le différentiel, les pneus, les éléments caoutchouc des suspensions.

Les amortisseurs n’étant pas visibles, il est recommandé de les faire soit contrôler, soit remplacer par nos experts.

Rendez vous à l’espace entretien de WESTAFAUTO situé au quartier Gbényédzi, face au CEG à 300 m en face de la clinique Barruet, ou contactez nous au (00228) 22 32 48 86 /91 99 99 49/ sav@westafauto.com

La climatisation d’une voiture est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Lorsqu’elle est sur le point de vous lâcher, quelques symptômes peuvent vous alerter entre autre l’insuffisance d’air dans l’habitacle malgré une sollicitation maximum de la ventilation ; une odeur désagréable sortant des aérateurs du véhicule ou encore l’apparition inhabituelle des buées au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

Voici quelques conseils qui pourront vous aider à y remédier:

1- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
2- Faites remplacer le filtre plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
3- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.
4- Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.
5- Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.

L’espace entretien de WESTAFAUTO est également spécialisé dans la climatisation. Merci de nous contacter au +228 91 99 99 49 / sav@westafauto.com

La somnolence au volant, l’assoupissement, la fatigue … voici quelques effets pouvant créer des accidents mortels. Mais ce facteur d’accident reste délicat à évaluer car il peut être également lié à d’autres, comme l’alcool ou les stupéfiants, la distraction ou un moment d’inattention.

Voici quelques conseils à suivre :
1 – Ne pas envisager un long trajet, même de jour, si l’on se sent fatigué.
2 – En cours de route, bannir tout verre d’alcool et les nourritures lourdes.
3 – Ne pas abuser du café qui énerve et perturbe les réactions. En raison de son délai d’action, il est plus utile d’en boire avant de partir que sur la route.
4 – Si vous êtes sous médication, prenez soin de lire les effets que cela peut provoquer sur votre organisme avant de prendre le volant.
5 – S’imposer une sieste d’au moins deux heures avant un trajet nocturne.
L’assoupissement a des signes annonciateurs notamment la nuque et les épaules raides, les bâillements répétés, la fixité du regard, les paupières lourdes. Quand ces effets se font sentir, repérez un endroit sécurisé et faites une micro sieste de 15 à 20 minutes au lieu de poursuivre votre trajet sous prétexte que vous êtes presque arrivé. La proximité induit un relâchement de la vigilance et une simple pause et quelques mouvements de gymnastique ne vous seront d’aucun secours ; la somnolence reprendra le dessus dix minutes après avoir repris le volant.

Merci de partager avec nous dans vos commentaires des conseils qui pourraient aider à éviter les accidents de la route.

Composé d’un moteur électrique, le démarreur consomme plus de 300 Ampères en charge et permet de lancer le moteur dans les premiers cycles de combustion. Il consomme beaucoup d’énergie de la batterie ; il lui faut donc pour fonctionner convenablement une batterie en bon état.

Le premier signe qui témoigne d’un problème de démarreur est un bruit sonore lorsque l’on actionne la clef. Si aucun bruit ne se fait entendre, que les voyants soient allumés ou éteints, il peut s’agir d’un problème de charge des batteries.

Il peut arriver que le moteur du démarreur tourne mais n’entraîne pas le moteur du véhicule. Ceci est la faute des dents du lanceur usées ou de la couronne de démarrage qui est cassée ou usée. Il est aussi possible que ce soit le pignon du lanceur qui soit défectueux.

Élément indispensable pour faire fonctionner un véhicule, il est important de faire contrôler le démarreur dès les premiers signes annoncés plus haut.

Merci de consulter nos spécialistes pour soit faire réparer ou faire remplacer votre démarreur. Passez à notre Espace Entretien situé au quartier Gbényedzi face au CEG à 300 m de la clinique Barruet. Vous pouvez également nous joindre sur le (+228) 22 32 48 86 / 91 99 99 49.

Présent que sur les véhicules à transmission manuelle, l’embrayage assure la liaison entre le moteur et la boite de vitesse permettant ainsi de passer les vitesses. Il est constitué de trois parties bien distinctes : le mécanisme, le disque et la butée. L’usure de l’une peut causer celle des autres.

Si vous voulez connaître l’état de votre embrayage, il est nécessaire d’effectuer quelques contrôles rapides.

Contrôle 1 : Mettez votre moteur en marche et attendez une dizaine de minutes au point mort. Appuyez sur la pédale d’embrayage et enclenchez la marche arrière. L’opération doit se faire sans aucune difficulté et sans que la commande de boîte n’émette de grincement.

Contrôle 2 : Après un petit tour “d’échauffement”, mettez votre auto au point mort, serrez le frein à main, enclenchez la quatrième ou la cinquième vitesse et relâchez doucement l’embrayage. Si le moteur cale, c’est bon signe. En revanche, s’il continue à tourner, l’embrayage est à changer.

Contrôle 3 : Roulez tranquillement, en régime de croisière. Accélérez subitement, comme si vous vouliez effectuer un dépassement. Si le régime moteur augmente mais que la vitesse reste stable, l’embrayage est hors service.

Toutefois, vous pouvez éviter d’user votre embrayage à travers ces quelques conseils :

Conseil 1 : Au feu rouge, passez au point mort et lâchez la pédale d’embrayage.
Conseil 2 : Au démarrage, relâchez doucement la pédale d’embrayage
Conseil 3 : Sur la route, conduisez votre pied gauche posé sur le repose pied et non en appui sur la pédale d’embrayage.

Cependant, il est important d’avoir l’avis des experts à travers les visites techniques. Passez à notre Espace Entretien situé au quartier Gbényedzi face au CEG à 300 m de la clinique Barruet. Vous pouvez également nous joindre sur le (+228) 22 32 48 86 / 91 99 99 49.

En plus de protéger les occupants du vent, le pare-brise est essentiel pour la rigidité du véhicule. Sa fragilisation diminue globalement la sécurité du véhicule en réduisant la visibilité du conducteur et la protection des passagers en cas de collision.

Quelques symptômes peuvent vous alerter si votre pare brise est en mauvais état et disposé à être réparé. Il s’agit entre autre de l’apparition en forme de bulle ou d’étoile ou une fissure sur le pare-brise, une entrée d’eau détectée à l’intérieur de l’habitacle, des rayures, des reflets ou une perte de translucidité.

Dans l’un des cas précités, ne tardez pas à faire réparer l’impact sous peine qu’il ne s’agrandisse. Une réparation de pare brise  effectuée à temps peut vous éviter son remplacement total.

Cependant, en attendant sa réparation, voici quelques conseils à suivre afin d’éviter d’agrandir la fissure :

1 – Apposez une pastille de protection sur l’impact qui le protégera de la pollution et des souillures;
2 – Franchissez les trottoirs et les ralentisseurs avec précaution ;
3 – Evitez autant que possible trous et autres reliefs de la route.
4 – Evitez les chocs thermiques en ajustant par palier la température intérieure ;
5 – Remplacez les balais d’essuie-glace lorsqu’ils sont usés sous peine de rayer irrémédiablement le pare-brise.

N’oubliez pas ! Un impact non réparé peut s’aggraver par des fissures obligeant le remplacement du pare-brise. Demandez conseils auprès de notre espace entretien en nous contactant au (+228) 91 99 99 49 ou sav@westafauto.com

Les pneus de votre voiture jouent un rôle primordial sur votre sécurité. Etant les seuls points de contact avec le sol, il est primordial qu’ils soient en bon état.

L’usure des pneus provoque au fur et à mesure du temps une perte d’adhérence et se remarque par une diminution des sculptures qui deviennent de moins en moins profondes, entraînant une augmentation des distances de freinage.

Pour votre sécurité, il est important de vérifier régulièrement la pression de vos pneus afin d’éviter leur usure précoce ainsi que l’augmentation de votre consommation de carburant.

En effet, l’air contenu dans le pneu s’évapore au fur et à mesure du temps ce qui peut influencer votre tenue de route mais aussi l’usure de vos pneumatiques. Il est également important de changer votre roue de secours tous les 5 ans même si celle-ci n’a pas été utilisée. En effet le pneu vieillit naturellement et perd de ses propriétés au fil du temps.

Pour plus d’assurance sur votre tenue de route, faites un tour à l’espace entretien de WESTAFAUTO. Merci de nous contacter au (+228) 91 99 99 49 /22 32 48 86/sav@westafauto.com

Votre pot d’échappement joue un rôle non négligeable dans votre véhicule. Il réduit le bruit, la température, la vitesse de sortie des gaz ainsi que les émissions polluantes et améliore le rendement du moteur de votre automobile. Soumis à rude épreuve, votre pot d’échappement doit faire l’objet d’une attention particulière.

Tous les véhicules qu’ils soient essence ou diesel sont désormais équipés d’un catalyseur composé de métaux précieux dont le rôle consiste à transformer les gaz polluants en gaz inoffensifs pour l’environnement. C’est pour cela qu’il est recommandé de faire contrôler votre système d’échappement et faire changer le catalyseur selon l’utilisation du véhicule.

Pour autant que vous respectiez scrupuleusement les prescriptions suivantes, le catalyseur restera efficace et ne devrait pas être souvent remplacé.

1 – Pour les véhicules à essence, il est indispensable d’utiliser uniquement de l’essence sans plomb. L’essence plombée endommage irrémédiablement le catalyseur dès le premier litre de carburant consommé.

2- En faisant l’appoint d’huile, il est impératif de ne pas dépasser le repère maximal, faute de quoi de l’huile s’échappant par le dispositif de mise à l’air du carter risque d’être aspirée par le moteur.

3- Il est également conseillé de vérifier régulièrement l’état des caoutchoucs, colliers ou ressorts qui maintiennent votre pot. La ligne d’échappement refroidit et évacue les gaz, minimise le bruit et optimise les performances du véhicule.

Pour le reste, le catalyseur ne nécessite aucun entretien. Sa longévité ne dépend en fait que du bon état général des éléments « à son service », d’où l’intérêt de respecter le plan d’entretien du véhicule conseillé par nos spécialistes.

Faites un tour à l’espace entretien de WESTAFAUTO au quartier Gbényédzi, face au CEG à 300 m en face de la clinique Barruet ou contactez nous au (00228) 22 32 48 86 /91 99 99 49/ sav@westafauto.com.

La vidange consiste à remplacer toute l’huile du moteur, qui, avec le temps et l’usage, se charge de particules provenant de la corrosion des pièces mécaniques et perd de son pouvoir lubrifiant.

Le rôle de la vidange est de diminuer le frottement des pièces mécaniques, de nettoyer continuellement le moteur en emportant tous les résidus du carburant et ceux liés à l’usure du moteur, d’optimiser le fonctionnement du moteur et de ralentir l’usure des pièces.

Les différentes étapes de la vidange :

  1. Bien caler le véhicule et sécuriser l’ensemble ;

  2. Apporter le bac sous le carter ;

  3. Enlever le bouchon de remplissage de l’huile moteur ;

  4. Enlever la vis de carter et laisser couler l’huile dans le bac ;

  5. Changer le filtre à huile ;

  6. Revisser le bouchon de vidange avec le joint neuf ;

  7. Faire le plein d’huile ;

  8. Remettre à zéro le compteur de vidange.

Faire soi même la vidange de son véhicule serait non seulement un casse-tête mais pourrait aussi endommager votre moteur. La vidange doit tenir compte du nombre de kilomètres parcouru selon la consommation du véhicule (essence ou diesel) et vous devriez aussi avoir l’œil pour le bon choix de l’huile.

Nos techniciens s’en occuperont pour vous avec efficacité. Passez à notre Espace Entretien situé au quartier Gbényedzi face au CEG à 300 m de la clinique Barruet. Vous pouvez également nous joindre sur le (+228) 22 32 48 86 / 91 99 99 49.

En ces périodes de fin d’année, force est de constater que les braquages, les vols d’objets notamment de voitures se multiplient et persistent.

Pour vous aider à y échapper, WESTAFAUTO vous donne quelques astuces simples mais efficaces pouvant vous permettre de réduire considérablement le risque de vol de votre voiture ou de ce qui s’y trouve.

  1. Parquez votre voiture de préférence au garage ou dans un endroit sur. Choisissez en tout cas une aire de stationnement fréquentée et bien éclairée la nuit.
  2. Fermez toujours soigneusement même si vous ne quittez votre voiture que pour quelques instants. Cela vaut pour toutes les vitres, les portières, le coffre et éventuellement le toit ouvrant.
  3. Lorsque vous vous garer prenez soin de bloquer le volant au moyen du dispositif prévu à cet effet. De plus lorsque c’est possible, pensez à tourner les roues de la voiture dans la direction du trottoir (cela complique les manœuvres de remorquage d’un voleur éventuel.
  4. Ne laissez en aucun cas la clé sur le contact. Ceci vaut aussi si on vous tamponne légèrement par l’arrière et que et que vous sortez de votre voiture pour aller constater les dégâts. Si c’est un coup monté, un « complice » en profitera pour prendre le volant et démarrer.
  5. Ne cachez jamais une clé de réserve à un endroit secret du véhicule, comme par exemple derrière un phare
  6. Ne laissez donc jamais trainer des objets de valeur dans l’habitacle. La simple vue d’un sac ou d’une veste peut inciter un voleur à casser une vitre pour s’en emparer. Emportez tous ces objets, ou au moins, dissimulez-les dans le coffre ou sous les sièges. Laissez aussi votre boite à gants ouverte. Ainsi vous montrerez qu’il n’ya rien d’intéressant à y prendre.